Comment s’épiler avec un épilateur électrique ?

Cette section s’adresse à tous ceux qui veulent comprendre comment faire une épilation correcte : nous vous montrerons comment préparer la peau à l’épilation, les meilleures techniques d’épilation, la phase post-épilation, les erreurs à éviter et la fréquence avec laquelle il est recommandé d’épiler.

Comment s’épiler avec un épilateur électrique ?

L’utilisation d’un épilateur électrique est une opération assez simple ; cependant, si elle n’est pas effectuée correctement, elle risque non seulement de ne pas résoudre le « problème » esthétique des poils superflus, mais aussi de provoquer des rougeurs de la peau, des dermatites, des poils incarnés et d’autres désagréments désagréables. Dans les sections suivantes, nous traiterons chacune de ces étapes en détail :

  • Choisir le bon épilateur
  • Nettoyage de la peau
  • Raccourcir les poils de plus de 5 mm à l’aide d’un rasoir.
  • Régler la vitesse de l’épilateur (si possible) en fonction de la zone à traiter.
  • Passez le contre-épilateur perpendiculairement à la peau.
  • Nettoyer la peau et saupoudrer d’une lotion post-poil (sans alcool).

Choisir le bon épilateur

Le choix de l’épilateur est important (consultez notre comparatif et notre guide) : en effet, en fonction de la partie du corps que l’on veut épiler plus fréquemment, il y aura des modèles plus ou moins adéquats.

Il existe en effet des épilateurs spécifiques pour le visage, des modèles conçus pour les zones sensibles et des produits pour l’ensemble du corps, parfois avec des accessoires à utiliser en fonction de la zone à traiter.

Par exemple, si vous prévoyez d’épiler des zones très sensibles (visage, maillot, aisselles, ventre, bras), il est conseillé de choisir des modèles qui ont des têtes qui réduisent la surface d’épilation.

Si vous passez beaucoup de temps entre une épilation et une autre, un épilateur avec tête de rasoir et tondeuse serait idéal pour raccourcir le poil au préalable, en lui donnant la bonne longueur pour une épilation plus rapide et plus efficace (la longueur recommandée dans ce cas est de 5 mm).

Le nombre de vitesses dont est équipé l’épilateur est également un facteur qui peut influencer si l’épilateur est approprié ou non à vos besoins. En général, les épilateurs électriques peuvent avoir une ou deux vitesses sélectionnables.

La préparation

Il y a deux opérations à effectuer avant l’épilation : le nettoyage et l’exfoliation.
Il est important qu’au moment de l’épilation, la peau soit non seulement propre (vous pouvez utiliser du savon neutre pour la nettoyer), mais aussi exempte de cellules mortes qui la recouvre habituellement : l’exfoliation est une étape à ne pas négliger, et devrait être faite non pas à proximité de l’épilation mais au moins quelques jours avant.
Vous pouvez utiliser les accessoires fournis avec certains épilateurs (têtes à rouleaux, ou têtes avec de vraies brosses exfoliantes), un gant en crin de cheval ou des produits spéciaux comme les gommages et les crèmes exfoliantes, ou même une brosse de nettoyage du visage.

Le nettoyage et l’exfoliation de la peau est une aide supplémentaire pour prévenir les infections bactériennes du follicule pileux et la formation de poils incarnés.
Si vous souffrez de folliculite, assurez-vous, en consultation avec un médecin, que vous pouvez vous épiler en toute sécurité avec un épilateur électrique.

L’épilation proprement dite

Une fois la peau préparée, le processus d’épilation commence. Si vous avez un modèle avec la fonction Wet & Dry, vous pouvez aussi l’utiliser sous la douche. Cependant, nous vous recommandons de passer l’épilateur sur une peau humide plutôt que directement sous l’eau pour une meilleure performance.
En général, les modèles Wet & Dry sans fil et les épilateurs électriques classiques peuvent être utilisés comme suit :

  • De préférence sur une peau propre et vérifier que la tête de l’épilateur est propre.
  • Raccourcir les poils longs jusqu’à 5 mm avec l’accessoire rasoir et tondeuse.
  • Choisir la vitesse qui convient le mieux à la zone à traiter : nous recommandons d’utiliser une vitesse plus faible dans les zones les plus sensibles comme l’aine et les aisselles, tandis qu’une vitesse plus rapide est utilisée dans les zones plus larges.
  • Maintenir l’angle correct entre l’épilateur et la peau : en général, l’épilateur doit être perpendiculaire à la surface à épiler.
  • Utilisez la meilleure lumière pour détecter les poils plus petits s’ils sont présents (le rétroéclairage aide dans ce cas).
  • Utilisez un miroir pour les zones difficiles à voir à l’œil nu.
  • Serrer la peau dans les zones les plus sensibles.
  • Si vous voulez vous raser avec la tête de rasage, suivez les conseils ci-dessus avec une petite addition : vous pouvez utiliser du talc, du savon ou de la mousse à raser sur votre peau !
  • Si vous souffrez de douleur, veuillez consulter notre guide sur la façon d’obtenir une épilation sans douleur !

Que faire après l’épilation ?

Après l’épilation, une irritation apparaît ce qui est tout à fait normal, elle a tendance à disparaître en quelques heures. Nous recommandons dans tous les cas de :

  • Ne pas prendre de bain de soleil immédiatement et directement sur la zone traitée, car des taches peuvent apparaître : l’utilisation d’une crème protectrice est indispensable.
  • Crèmes apaisantes, anti-inflammatoires ou anti-démangeaisons à base de camomille, aloe vera, calendula, lavande, arnica, huile d’olive, rose, etc.
  • Nettoyer la peau quelques jours après l’épilation avec du lait et du citron : le lait hydrate, le citron nettoie.
  • Si de petites bulles infectées s’y forment, vous pouvez aussi utiliser du peroxyde d’hydrogène.
  • Après l’épilation, il est important de prendre soin de l’épilateur lui-même ; pour comprendre comment nettoyer et faire fonctionner votre épilateur dans le temps, lisez notre guide d’entretien de l’épilateur.

À quelle fréquence faut-il s’épiler ?

Tout d’abord, nous voulons dissiper certaines croyances populaires à propos des poils :

  • Le nombre de follicules pileux est toujours le même depuis la naissance.
  • Ils ne deviennent pas plus forts et plus durs : Avec l’épilation, donc en déracinant les poils, au contraire, ils ont tendance à s’amincir.
  • Ils ont un cycle de vie : même les poils ont un cycle de vie divisé en 4 phases différentes. Chaque poil de votre corps est dans une phase différente de l’autre.
  • La croissance des poils dépend de facteurs génétiques et hormonaux et de la température de la peau. En été, les poils ont tendance à pousser plus vite qu’en hiver. Il n’y a donc pas de règle générale, et les périodes varient de 7 à 15 jours, d’un sujet à l’autre.

Ce qu’il ne faut pas faire

Nous avons vu ce qu’il est bon de faire avant et pendant l’épilation. Vous trouverez ci-dessous ce que vous devez éviter de faire :

  • Laisser pousser les poils trop longtemps.
  • Traiter la peau avec des substances huileuses, crémeuses ou à base d’alcool.
  • Exfolier la peau dans les deux jours avant et après l’épilation.
  • Epiler sans avis médical si vous souffrez d’affections cutanées graves (p. ex. folliculite).

Vous aussi, donnez votre avis !

Laisser un commentaire

Top-rasage.fr
%d blogueurs aiment cette page :