Comment utiliser l’épilateur à lumière pulsée ?

Un épilateur à lumière pulsée est un outil d’épilation semi-permanente du follicule. Il est équipé d’une lampe qui émet une impulsion lumineuse qui « brûle » le bulbe pileux, rendant les poils de plus en plus faibles dans le temps et ralentissant significativement la repousse.
Cet appareil est de plus en plus populaire, mais comment l’utiliser ?

Sur cette page, nous vous expliquerons ce que vous devez faire avant de commencer une séance d’épilation à la lumière pulsée, comment utiliser l’appareil et ce que vous devez éviter afin de ne pas subir les effets secondaires désagréables.
Si, au contraire, vous voulez clarifier vos idées sur cet outil parce que vous songez à en acheter un, nous vous recommandons de consulter notre guide d’achat de l’épilateur à lumière pulsée où vous trouverez des informations détaillées sur les caractéristiques à prendre en compte lors de l’évaluation d’un produit, et nos commentaires sur de nombreux modèles.

Avant le traitement

Avant de commencer à utiliser votre épilateur à lumière pulsée, il y a quelques petites étapes préliminaires à prendre en compte :

  • Raser la zone à traiter : les poils ne doivent pas dépasser 1 mm de longueur, sinon l’impulsion lumineuse les brûlera à l’extérieur, sans agir sur le bulbe pileux. Une fois que vous vous êtes rasé, assurez-vous que votre peau est bien sèche et propre avant de commencer la session.
  • Effectuer un petit test : avant d’utiliser l’épilateur, il serait bon d’effectuer un petit test de résistance pour comprendre le degré de tolérance de l’épiderme à l’impulsion lumineuse émise par l’épilateur à lumière pulsée.

Pour les appareils à usage domestique, il n’est pas nécessaire d’utiliser du gel froid avant de passer l’épilateur sur la peau, tout comme les lunettes de protection ne sont pas nécessaires, car ces appareils sont conçus pour ne pas émettre des flashes aléatoires. Cependant, vous pouvez toujours acheter une paire de lunettes si vous vous sentez plus à l’aise ou si vous êtes particulièrement sensible aux impulsions lumineuses.
Nous recommandons également d’utiliser un crayon blanc pour tracer des lignes directrices afin d’ajuster la zone à traiter de manière à ce que vous ne repassez pas par les mêmes points ou laisser des zones non traitées.

Voir aussi : A qui est destiné l’épilateur à lumière pulsée ?

Pendant le traitement

Après avoir suivi les étapes ci-dessus, nous sommes arrivés au moment d’utiliser l’épilateur : si vous utilisez un modèle sans fil, vous devrez vérifier l’état de la batterie avant de commencer, de sorte que vous n’ayez pas à interrompre la session puis à la reprendre plus tard.

Si le modèle en question fonctionne en mode filaire, vous n’aurez qu’à trouver le meilleur emplacement pour effectuer le traitement dans le confort.
Voici les étapes à suivre pendant le traitement :

  • Sélectionner le niveau d’énergie : le mode d’emploi de chaque épilateur à lumière pulsée indique toujours le niveau d’énergie recommandé en fonction du phototype de la peau traitée. Vous y trouverez des tableaux et des indications très précises et à quel niveau (généralement de 1 à 5) vous devez régler la lumière en fonction de la couleur de votre teint et des poils à épiler.
  • Choisissez le type de flash : de nombreux épilateurs commerciaux vous permettent de choisir entre deux modes d’émission d’impulsions. Le premier est le flash continu, c’est-à-dire des impulsions émises en continu à intervalles réguliers (l’intervalle entre une impulsion et une autre varie en fonction du produit choisi). Le flash continu est indiqué et très pratique lorsque vous voulez traiter plus rapidement des zones telles que les jambes, les cuisses ou, en général, de grandes parties du corps. Le second mode est celui du flash simple, avec lequel l’impulsion n’est émise que lorsque l’utilisateur le souhaite, utile pour traiter les zones où une plus grande précision est requise.
  • Positionner correctement la lumière : il faut créer un contact parfait entre la lampe et l’épiderme, sinon l’épilateur ne fonctionnera pas car, pour des raisons de sécurité, il n’émettra pas d’impulsions à moins qu’il ne soit complètement adhérent à la peau de la zone à traiter.
  • Faites le défiler le long de la zone à traiter : vous devrez faire défiler l’épilateur le long de la zone dont vous voulez enlever les poils. L’idéal est de continuer, surtout dans les grandes zones, en faisant les mouvements dans l’ordre et en marquant les zones à traiter, afin de ne pas sauter une partie de la peau.
  • Respecter le calendrier : il est important de déterminer quand commencer les séances d’épilation à la lumière pulsée et de respecter les délais indiqués dans le mode d’emploi du produit. Habituellement, vous devez faire 4-5 premières sessions espacées de deux semaines, puis procéder à une session par mois pendant les 3-4 mois suivants. À ce moment-là, vous devriez tenir des séances d’entretien jusqu’à ce que vous ayez atteint les résultats souhaités. Veuillez noter qu’au moins 2 à 3 séances sont nécessaires pour commencer à remarquer une diminution de la pousse des poils.

Voir aussi :Est-ce que l’épilation à la lumière pulsée fonctionne vraiment ?

Ce qu’il faut éviter

La liste des contre-indications possibles est longue, c’est pourquoi nous vous recommandons de lire très attentivement la notice que vous trouverez dans l’emballage de votre épilateur à lumière pulsée et de ne pas improviser l’utilisation de ces appareils en fonction de votre imagination.

Voici les pratiques les plus courantes qu’il faut éviter :

  • Augmenter la fréquence des traitements pour obtenir plus de résultats : croire que l’utilisation plus fréquente de l’épilateur donnera plus de résultats ou en moins de temps est absolument faux. Le cycle de croissance et de chute des poils doit être respecté et la fréquence indiquée dans les livrets des fabricants doit être respectée. Sinon, vous courez le risque de subir une quantité dangereuse d’impulsions lumineuses qui ne vous apportera pas plus de résultats mais, au contraire, usera plus rapidement votre appareil.
  • Ne pas utiliser l’épilateur sur une peau exposée au soleil : ne pas l’utiliser après une exposition au soleil (surtout si la peau est visiblement rouge ou brûlée). Laissez toujours s’écouler quelques jours et, si vous êtes exposé au soleil, utilisez une crème avec un filtre de 30 ou plus pendant les deux semaines suivant le traitement.

Voir aussi : Les épilateurs à lumière pulsée les plus appropriés pour les différentes zones à traiter

Foire aux questions

Voici quelques-unes des préoccupations les plus courantes au sujet de l’utilisation appropriée de cet appareil d’épilation :

Puis-je épiler à la cire avant d’utiliser l’épilateur à lumière pulsée ?

En réalité, l’épilation à la cire est à éviter car elle éradique la racine du poil, alors que le rasoir ne la coupe que superficiellement. Vous devrez attendre quelques jours avant d’utiliser l’épilateur à lumière pulsée.

Les hommes peuvent-ils l’utiliser ?

Oui, il n’y a pas de contre-indication et l’appareil fonctionne sur les deux sexes.

Puis-je utiliser la lumière pulsée pour l’épilation des zones intimes ?

Oui, vous pouvez aussi enlever tous les poils des zones intimes. Cependant, il faut prendre soin de n’exposer que les parties externes aux impulsions lumineuses et de ne pas mettre l’épilateur en contact direct avec les muqueuses.

Pouvez-vous utiliser l’épilateur si vous prenez la pilule ?

Il n’y a pas d’interaction entre la pilule contraceptive et l’utilisation de l’épilateur à lumière pulsée. Cependant, si vous prenez d’autres médicaments régulièrement, surtout s’ils provoquent une photosensibilité, il est préférable de consulter un médecin avant de commencer le traitement.

Voir aussi : Quelle est la durée de vie d’un épilateur à lumière pulsée ?

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Top-rasage.fr
%d blogueurs aiment cette page :