Qu’est-ce que le phototype ?

Le phototype d’un individu joue un rôle clé dans le processus de bronzage. Sur la base du phototype, il est possible de déterminer les réactions de la peau en cas d’exposition au soleil. Ce n’est pas un hasard si la capacité de chaque individu à bronzer dépend fortement de son phototype. C’est un élément essentiel à prendre en compte dans le choix d’un épilateur à lumière pulsée.
L’expérience montre que tout le monde ne réagit pas de la même manière à l’exposition au soleil. Il y a ceux qui obtiennent immédiatement un teint doré et ceux qui, malgré leurs efforts, n’obtiennent que des brûlures et des inflammations de la peau.
La photosensibilité est définie comme « une réponse anormale à la lumière (en l’occurrence la lumière du soleil), qui provoque l’apparition ou l’aggravation de certaines maladies dermatologiques ».

Qu’est-ce que le Phototype ?

Comme mentionné, grâce au phototype, vous pouvez déterminer comment la peau d’un individu réagit à l’exposition aux UV, ainsi que prédire quel type de bronzage vous pouvez obtenir.
Ainsi, à la lumière de ce qui précède, le phototype peut être défini comme une méthode de classification utilisée dans le domaine dermatologique afin de déterminer le type de peau d’une personne en fonction de sa sensibilité à l’exposition au soleil.
Le phototype d’un individu est déterminé par la quantité et la qualité de mélanine présente dans la peau qui lui donne sa couleur caractéristique et unique.

Les différents Phototypes

Source image : http://www.megasun-etampes.com/conseils/

Chez les populations à peau blanche, quatre classes peuvent être identifiées par ordre décroissant de photosensibilité, auxquelles correspondent autant de phototypes. Cependant, la dermatologie subdivise les phototypes en six classes distinctes, y compris les populations au teint très foncé et noir.
Ces classes sont brièvement décrites ci-dessous.

Phototype I

Les personnes ayant un phototype I ont un teint laiteux extrêmement photosensible, se brûlent facilement et ne bronzent jamais. En général, ces personnes ont aussi les cheveux et les yeux clairs. Lors d’une exposition au soleil, les phototypes I doivent être protégés par des filtres solaires avec un indice de protection très élevé (SPF 50+).
Les albinos appartiennent à ce groupe et pour eux, l’exposition au soleil devrait être limitée autant que possible et en tout cas assistée par des filtres solaires pour une protection maximale.

Phototype II

Les individus avec le phototype II ont une photosensibilité plus faible que les individus avec le phototype I. Le teint est très clair et même les cheveux et les yeux sont généralement clairs (cheveux blonds et yeux bleus ou verts).
Cependant, le phototype II, bien que normalement brûlé, assume progressivement une légère pigmentation ; il faut l’exposer au soleil progressivement, en évitant d’abord les heures les plus chaudes et en utilisant des écrans de protection très haute ou totale (SPF 50 ou 50+).

Phototype III

Les personnes avec le phototype III ont un teint assez clair, mais plus foncé que les phototypes I et II, leurs cheveux sont blonds foncés ou bruns, et leurs yeux sont bleus ou vert foncé.
Le Phototype III est modérément échaudé et graduellement tanné jusqu’à une couleur noisette claire. Même pendant les mois d’hiver, la peau reste brune ; la photosensibilité est faible mais elle peut brûler et pour cette raison elle doit en tout cas utiliser des filtres solaires avec une protection moyenne (SPF 30 ou 20).

Phototype IV

Les individus de phototype IV ont un teint légèrement foncé ou olivastrique, leurs cheveux sont généralement bruns ou brun foncé, et leurs yeux peuvent être brun foncé ou brun clair.
Le phototype IV bronze rapidement jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noisette foncée.
C’est le plus chanceux des quatre phototypes normalement présents dans les populations de peau blanche, précisément parce qu’il a une peau avec une pigmentation particulièrement foncée qui est difficile à brûler, peut assurer une protection adéquate même en utilisant des produits à faible pouvoir protecteur  (SPF 20, 15 ou 10 si la peau est déjà bronzée).

Phototype V

Les personnes de phototype V ont un teint très foncé, des cheveux noirs et généralement des yeux bruns. Ils ne peuvent être brûlés que dans de rares cas et obtiennent un bronzage très intense même après quelques jours d’exposition au soleil. En général, le phototype V est suffisamment protégé contre les rayons UV même avec des filtres solaires à faible indice de protection (SPF 10 ou 6 dans le cas d’une peau déjà bronzée).

Phototype VI

Les individus de phototype VI ont un teint extrêmement foncé ou noir, des yeux marron foncé et des cheveux noirs. La photosensibilité de ces individus est presque inexistante, ils ne brûlent pas, mais en cas d’exposition excessive et incontrôlée au soleil, ils peuvent encore développer des cancers de la peau, souvent difficiles à détecter et à diagnostiquer à cause du teint noir. Pour cette raison, les phototypes VI devraient également être protégés par des écrans solaires. Dans ces cas, cependant, un faible facteur de protection (FPS 6) peut être suffisant.

Vous aussi, donnez votre avis !

Laisser un commentaire

Top-rasage.fr
%d blogueurs aiment cette page :